Coupe de France : pourquoi Linas-Montlhéry jouera son 32e de finale contre le RC Lens à Bondoufle

L’Antente Sportive et Athlétique de Linas-Montlhéry disputera sa 32e finale de Coupe de France contre le RC Lens, vice-champion de L1 du PSG, dans l’Essonne, son département. La formation de N3 (5e division) se déplacera au stade Robert-Bobin de Bondufle, à 10 kilomètres, pour affronter Sang et Or le 6 ou 7 janvier à une date et heure encore à déterminer. Le Stade Paul-Deguion de 1 500 places a accueilli l’an dernier le 32e de finale contre Angers (2-0), puis le 16e de finale contre le SC Amiens (2-4 aux tirs au but, 3-3 ap), mais n’a pas été homologué pour cette épreuve.

La menace d’inversion a même flotté, notamment sur les réseaux sociaux, car le club amateur d’Esson devra payer une facture de 40 000 euros pour des frais de sécurité qui s’élèvent à 155 000 euros. Une somme que les dirigeants ont finalement décidé de débourser. Il y a presque 3 ans jour pour jour, le club d’Esson affrontait le PSG (perdu 0-6) au même stade de la compétition devant 16 500 spectateurs.

Lire Aussi :  COUPE DU MONDE - France - Tunisie - But refusé par le VAR à Griezmann : La France va porter réclamation devant la FIFA

“Heureusement, nous avons une trésorerie saine”

“C’était difficile de trancher car ces frais de sécurité vont grignoter une bonne partie des revenus de la billetterie, explique Mikael Bertansetti, président de l’ESA Linas-Montlhéry. Il y a une telle ferveur à Esson pour cet événement qu’il serait navrant d’aller à Lens et de priver certains de nos supporters et licenciés d’une telle affiche. Nous avons donc décidé de rester ici. On aimerait que le département s’occupe de tout comme contre le PSG (120 000 €) en 2020, mais on me dit qu’il y a des contraintes financières. Heureusement, nous avons un flux de trésorerie assez sain, sinon nous aurions été bloqués. »

Lire Aussi :  Kellogg France intègre ses incroyables nouveaux bureaux à Boulogne-Billancourt

Après avoir survécu à trois pénalités contre l’Entente SSG (H3) au 4e tour (4-2), Sarcelles (R1) au 6e tour (5-4) et Paris XVe (R2) au 7e tour (4-2), Linas -Monthléry disputera son 7ème match dans la compétition cette saison. En championnat, les hommes de Stefan Cabrelli se sont hissés à la 10e place (sur 14) grâce à deux victoires consécutives. Ils défieront le CA Vitry et réserveront le Paris FC avant ce 32e de finale de Coupe de France face au RC Lens. “La tâche semble très compliquée contre le Nord”, confie Mikael Bertansetti. La saison dernière contre Angers, nous avons joué sur notre terrain synthétique avec un public très restreint, mais cette fois nous affronterons un meilleur adversaire. On va tout faire pour ne pas jouer un match de gala comme on l’a fait contre le PSG. On veut faire un vrai match de foot pour embêter les Nordistes le plus longtemps possible. »

Lire Aussi :  renvoi du procès de sept proches de l'ultradroite

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button