INFO LA DEPECHE. L’entraîneur adjoint du TFC Michaël Debève suspendu à titre conservatoire : les coulisses de sa mise à pied

essentiel
Jeudi 1er décembre, dans le cadre d’un reportage mis en scène devant les médias après les 15 premières journées de L1, Damien Comolli, président du Toulouse FC, a surpris tout le monde en annonçant le limogeage de l’entraîneur adjoint Michel Debave. La Depay peut vous raconter le déroulement des événements qui ont conduit à cette mesure disciplinaire.

Par précaution, l’adjoint de l’entraîneur Philippe Montanier, Michel Debev, a été limogé. L’annonce choc du président Damien Comolli lors d’une conférence de presse jeudi après-midi a pris même les initiés par surprise. Y compris les joueurs inconnus. Comment les choses se sont-elles déroulées ensemble ?

“Vous allez maintenant traiter avec le service juridique”

Selon nos sources, Michel Debev en a été informé lors de la première semaine de la trêve internationale imposée par la Coupe du monde au Qatar (14-20 novembre). L’entraîneur adjoint a reçu une lettre pour une entrevue préalable à la résiliation. Un appel téléphonique de Damian Comolli à la personne concernée se lit comme suit : “Vous savez pourquoi je vous appelle ? Maintenant, vous allez vous occuper du service juridique”, a déclaré le patron de Teff avant de raccrocher.

Lire Aussi :  MotoGP KTM : le patron Stefan Pierer éteint les rumeurs sur l’arrivée du nom MV Agusta et tire aussi la sonnette d’alarme

A lire aussi :
TFC : “Une procédure disciplinaire a été ouverte à son encontre”, alors que le club limoge l’entraîneur adjoint Michel Debaev

L’adjoint ne s’est pas présenté à l’entretien – car il était en vacances. Il a engagé un avocat de l’Unecatef (le syndicat de la formation) et l’affaire est désormais entre les mains de la LFP et de sa commission juridique.

Lire Aussi :  CEV Cup : Le Narbonne Volley met un genou à terre

Montanier ne comprend pas

Selon nos informations, ce mercredi, veille de la reprise du groupe professionnel, Damian Comolli et Philippe Montanier se sont exprimés verbalement sur la suspension en question. Incroyablement, l’entraîneur demanderait naturellement à son président une explication sans vraie réponse.

Dans l’entourage du TFC, le président estimerait que celui qui a également été l’entraîneur-chef de la deuxième partie de saison 2017-2018 (sauver l’équipe en barrages) “n’est plus compatible avec le plan du club”. Pourtant, le 6 juillet, le club a annoncé que le contrat de Michael Deb avait été prolongé jusqu’en 2024, en même temps que celui de Philippe Montanier. Cependant, la signature du Député n’a pas pris effet à cette date… et n’a jamais pris effet.

Lire Aussi :  Coupe du monde : Theo Hernandez, un atout différent de son frère Lucas pour les Bleus

A lire aussi :
TFC : Mercat, prolongation de Van den Boomen, Debev viré… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse du président Damien Comolli

Selon le contrat, Michel Debev était lié à Tefes jusqu’à l’été prochain. Interrogé, l’ancien milieu de terrain toulousain (1986-1994) n’a pas souhaité faire de commentaire sur la procédure en cours. J’ai également contacté la direction du club.

Son remplaçant arrive

Toujours selon nos informations, son remplaçant a déjà été trouvé : un adjoint espagnol va rejoindre le club de Pink City.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button