“Le plancher s’est soulevé et on a été projeté”: cette famille a tout perdu dans l’incendie d’un immeuble à Nice

Daniel (nom modifié), 58 ans, est père de 4 enfants âgés de 17 à 22 ans. Ils étaient en famille vendredi soir.

Il dit: “Les voisins d’en bas n’arrêtaient pas de se crier dessus, mais on n’y prêtait pas trop attention.” Nous n’avons pas été alarmés par la fumée. Le sol s’est soulevé et il y a eu une explosion qui nous a projetés. Tout dans notre appartement était enfumé Du coup impossible de respirer, sur ordre des pompiers nous sommes allés sur le balcon où nous avons attendu une heure et demie, ils n’ont pas pu nous descendre avec la grande échelle à cause des flammes et il était impossible d’atteindre la sortie par la porte. Au bout d’un moment, les pompiers sont venus nous évacuer. Puis on a vu l’ampleur des dégâts : c’est simple, il n’y a rien de plus.décrit l’homme dérangé.

Lire Aussi :  Un célèbre présentateur télé pakistanais abattu au Kenya

Samedi matin, ses mains étaient encore couvertes de suie et il avait à peine dormi. Il se réfugie avec sa famille dans le gymnase de l’école d’Olivier. “Je ne m’en suis rendu compte que samedi matin. Je n’ai que les vêtements que je porte.

Tout d’abord, l’homme dit qu’il est soulagé que ses enfants soient sains et saufs : « Nous sommes vivants, c’est le principal.

Démarrez le processus pour cela. “Nous avons été déménagés jusqu’au 12 décembre, la mairie nous a trouvé deux studios car il n’y a pas d’appartement assez grand disponible. Il va falloir franchir les étapes. Ce matin, un monsieur de l’Habitat de la Côte d’Azur m’a appelé pour une assurance, mais ils m’ont demandé mon numéro d’assurance. En plus, je n’ai plus de papiers !”

Psychologues sur place

Lorsque le maire l’a approché samedi, Daniel lui est tombé dans les bras, lui expliquant qu’il s’inquiétait pour sa fille, qui est étudiante en droit et dont l’ordinateur, qui contenait tous ses cours, avait brûlé.

Lire Aussi :  Île-de-France Mobilités peine à trouver des transporteurs pour les accrédités

“Mais comment va-t-elle faire ça ? C’est son avenir, c’est terrible ! En plus, elle a eu des examens lundi !” Christian Estrosi a tenté de le rassurer : “Nous préviendrons le doyen de la faculté et dès cette semaine nous lui ferons porter un ordinateur.”

“Comprenez vous?”Daniel respire, un jour tu es tranquillement à la maison avec les enfants, et le lendemain ils te donnent des bons pour des vêtements et de la nourriture parce que tu as tout perdu…”

Des psychologues sont sur place depuis la nuit de l’incendie pour apporter un soutien aux résidents. Samedi, cinq professionnels étaient encore avec eux.

Lire Aussi :  PSG : Un départ au Stade de France ? Le Qatar plombé par Macron

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button