L’économie britannique se contracte pour la première fois depuis la pandémie

Publié le 11 novembre 2022 à 08h43

Après avoir affiché une forte reprise à la fin de la pandémie, l’économie britannique ressent le coup. Selon l’Office for National Statistics (ONS), le PIB du Royaume-Uni a chuté de 0,2 % au troisième trimestre, la première fois depuis le début de 2021 que les restrictions sanitaires pesaient encore sur l’activité économique.

Cette baisse résulte d’une contraction de la demande de la population et d’une baisse de la confiance des entreprises dans un contexte d’inflation élevée et de hausse importante des taux d’intérêt. Cela a été mis en évidence par une mauvaise performance en septembre en raison du deuil national et d’un jour de congé pour les funérailles d’Elizabeth II. Rien qu’en septembre, le PIB britannique s’est contracté de 0,6 %.

Lire Aussi :  Faut-il installer des détecteurs de mouvement dans votre entreprise? - Actualités Entrepreneurs - Entreprises

Cette chute du PIB pourrait marquer l’entrée en récession de l’économie britannique, même si récession signifie techniquement deux trimestres consécutifs de baisse de l’activité économique. La Banque d’Angleterre a averti qu’elle s’attend à ce que la récession dure jusqu’en 2024.

En dessous des niveaux pré-Covid

Au cours du trimestre, la croissance du secteur des services a marqué le pas, suite à une contraction des dépenses des ménages, pénalisées par une crise du pouvoir d’achat, et à la fermeture de nombreuses entreprises pendant le deuil national. La production a chuté de 1,5 %, le cinquième trimestre consécutif de baisse, en raison de pénuries de composants. Reste la construction, dont l’activité a augmenté de 0,6 %, mais à un rythme moins soutenu qu’aux trimestres précédents.

Lire Aussi :  quel impact sur l'économie ?

L’économie britannique est l’une des rares parmi les pays développés à ne pas avoir retrouvé ses niveaux d’avant Covid. Le PIB au troisième trimestre était inférieur de 0,4 % à ce qu’il était au quatrième trimestre de 2019.

Lire Aussi :  L'automobiliste percute une vache, un incendie dans une entreprise... Les faits divers en Auvergne en bref

Comment réagir efficacement aux changements ?

Incertitudes économiques, tensions politiques, réchauffement climatique, mutations économiques et industrielles… Le monde change. Comment décrypter les signaux faibles, prévoir et mieux s’adapter ? La rédaction “Echos”, avec ses 200 journalistes spécialisés, met à votre disposition des outils de réflexion stratégique pour comprendre notre environnement et faire face aux évolutions du quotidien. A travers nos analyses, sondages, chroniques et éditoriaux, nous accompagnons nos abonnés pour les aider à prendre les meilleures décisions.

Je découvre les offres

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button