L’Île-de-France coupe les vivres à la «Villa Médicis» de banlieue

La région refuse de soutenir l’une des pensionnaires des Ateliers Médicis, l’écrivaine Maddie Meklat, qui “a tenu des propos antisémites, misogynes et homophobes sur Twitter en 2017”.

La région Île-de-France, présidée par Valérie Pécres, suspend jusqu’en 2023 le financement des Ateliers Médicis, un espace culturel situé à Saint-Saint-Denis qui accueille l’auteur Mehdi Meklat, dont les tweets controversés avaient suscité la polémique en 2017. La direction de l’établissement l’a proposé lors du conseil d’administration de mardi “C’est la troisième année de soutien au projet porté par Mehdi Meklati, qui, rappelons-le, a tenu par le passé des propos antisémites, misogynes et homophobes sur Twitter., – a déclaré la région dans un communiqué publié mercredi. Une région dirigée par la droite qui “A exprimé à plusieurs reprises (…) son mécontentement”, “regret” que la direction de l’institution “tête de mule” à partir de 2021 “Soutenez ceux qui ont tenu des propos aussi inacceptables”.

“tout est suspendu”

“Ce choix de programmes contredit complètement les valeurs de la République”Reste à évaluer la région, qui a fait signe à l’AFP d’arrêter sa subvention annuelle de 150 000 € d’ici 2023. Elle souligne également avoir déboursé 900.000 euros pour la construction d’un bâtiment provisoire à Clichy-Montfermeil et prévu 5 millions d’euros pour la construction. Le bâtiment définitif dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région (CPER). “tout est suspendu”L’entourage de Valérie Pekrese a assuré à l’AFP. “poussin pensant”Festival Mehdi Meklati, “Porte haut les valeurs de citoyenneté et de différence”Les Ateliers Médicis ont répondu par écrit à l’AFP, soulignant que le projet avait “Il a déjà séduit de nombreuses institutions culturelles et réuni plus de 7 000 personnes”. On dit dans l’institution “au service de la région”dont il partage des “valeurs essentiellement républicaines” car “Échanger et partager des raisons” ce qui l’a poussé à soutenir le projet.

Lire Aussi :  renvoi du procès de sept proches de l'ultradroite

ouvert en 2018,Villa MédicisLa banlieue entend préfigurer le grand laboratoire de création artistique à construire dans le futur. Montfermeil, située à une vingtaine de kilomètres de Paris, a été choisie par l’État en 2008 pour accueillir cette résidence d’artistes, calquée sur la belle Académie de France à Rome, dont elle tire son nom. Mehdi Meklat, contacté par l’AFP, s’est refusé à tout commentaire. En 2017, alors jeune chroniqueur pour France Inter, il a dû démissionner après l’apparition de milliers de messages antisémites, homophobes, racistes et misogynes, publiés sous un pseudonyme entre 2010 et 2017. Mehdi Meklat s’est par la suite excusé, le livre a été mis à jour, Autopsie. Son histoire a inspiré le film Arthur Rimbaud de Laurent Cantet, sorti en 2021.

Lire Aussi :  les supporters du Maroc seront-ils derrière la France ?

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button