Riad Sattouf remporte le Grand Prix du festival de la BD d’Angoulême

de l’auteur Arabe du futur et Les cahiers d’Esther Mercredi soir, il a reçu la 9e plus haute distinction artistique. Elle succède à la Québécoise Julie Doucet, lauréate du Grand Prix 2022.

Souvent accusé de célébrer la bande dessinée indépendante ou secrète, le festival d’Angoulême a consacré ce mercredi soir à l’auteur le plus populaire du moment. Riad Sattouf, connu principalement pour ses sagas Arabe du futur et Les carnets d’EstherCe mercredi a remporté le Grand Prix d’Angoulet, la plus haute distinction du 9e art. Face aux finalistes Alison Bechdel et Catherine Meurice, elle affronte Julie Dawes.

A Angoulême, ce créateur a remporté la plupart des prix au cours de sa carrière. Prix ​​René-Goskin il y a exactement vingt ans La mauvaise aventure de JeremyDepuis, il a remporté deux fois le Fauve d’Or, qui récompense le meilleur album (Pascal Brutal En 2010 et Arabe du futur en 2015). Cette étonnante ascension sera le thème de l’exposition l’année prochaine selon la tradition du festival.

Arabe du futur
Futur Arabe © éditions Allary

Le choix du Riad Sattouf ne doit pas réagir dans le contexte de fort mécontentement du secteur face au festival d’Angoulême. Si l’absence répétée d’un Grand Prix féminin (seulement quatre en 50 éditions) et d’expositions consacrées aux auteurs femmes (une seule cette année) soulignent l’insatisfaction, cette nouvelle focalisation sur l’auteur risque de diviser un peu plus le secteur, déjà assez fragmenté.

un moment décisif

Le Grand Prix arrive spécialement pour Riyad Satouf à un moment crucial de sa carrière. Le dernier tome de Arabe du futur, l’histoire poignante de sa séparation d’avec son jeune frère, kidnappé par son père syrien, vient d’être publiée. Le créateur l’a également posté jeune acteurUn écho hilarant à la carrière de Vincent Lacoste, dont le succès historique a cimenté la place de Riyad Sotouf parmi les figures majeures de la bande dessinée.

Lire Aussi :  L’arnaqueuse Anna Sorokin a encore réuni ses 3 passions : l’argent, l’art et elle-même

Le Grand Prix accueille également un auteur dont la renommée dépasse le monde de la bande dessinée. Egalement réalisateur (il a remporté le César du meilleur premier film Enfants mignons et réalisant un film avec Les Inconnus), Riyad Sattouf est aussi une figure intellectuelle, l’un des rares auteurs de bande dessinée dont la vision de l’histoire compte. En 2017, il est l’un des premiers artistes français à appeler au blocage de Marine Le Pen.

Découvrez votre lieu

Connu pour son style apparemment simpliste, qui s’inscrit dans la tradition de la ligne claire d’Hergé, Riyad Sattouf est un designer de talent qui peut passer à l’ultraréalisme et privilégie également le minimalisme, tout comme son idole Mœbius. employé de Charlie Hebdo et antigelLui, contrairement à sa ligne claire, a développé un sens de l’humour potache et provocateur, tout en se moquant de lui-même.

Quatrième de couverture, Pascal Brutal, Fluide Glacial, 2007 / Couverture originale de Pascal Brutal pour Fluide Glacial n° 358
Couverture 4, Pascal Brutal, Fluide Glacial, 2007 / Dessin original de Pascal Brutal pour Fluide Glacial N° 358 © © Riad Sattouf, Fluide Glacial

La découverte d’une nouvelle génération de designers à la fin des années 1990 a joué un rôle décisif dans sa formation. C’est marqué Livret de famille De Jean-Christophe Menu, il a compris depuis la possibilité de raconter autrement des histoires intimes. La lecture de Pierre La Polis, maître de l’humour absurde, est aussi une révélation, tout comme sa rencontre avec Emile Bravo, lui aussi adepte d’une ligne claire de narration sombre.

Lire Aussi :  Audiences samedi : Florence de Soultrait au top sur M6, pluie de records de saison sur France Télévision

Lorsque Riyad Sattouf s’installe à Paris au début des années 2000 pour travailler à l’Atelier Vouget, où travaillaient Christophe Blain, Mathieu Sapin et Joan Sfarr, il apprend à trouver sa place dans la bande dessinée. Blaine est alors devenu un hit historique de la bande dessinée (Isaac le pirate), un voyage à travers l’heroic fantasy et les contes mythologiques (donjon) et Sapin avec la comédie surréaliste (Superman). Il gravite vers des histoires intimes pour se démarquer.

travail cohérent

Durant ces années, le dessinateur construit album après album, une œuvre cohérente qui se distingue par une bonne observation des problématiques de l’adolescence. Ses histoires sont le plus souvent des histoires inspirantes inspirées de sa propre vie (Ma circoncision, Arabe du futurde ses proches (Les carnets d’Esther, jeune acteur) et observations de terrain (La vie secrète des jeunes).

"Les carnets d'Esther" Tome 6
“Les Cahiers d’Esther” Tome 6 © Allary Editions

Son œuvre est peuplée de personnages emblématiques comme Pascal Brutal, le héros macho et bodybuildé, apparu dans quatre albums cultes sortis entre 2006 et 2014. Fasciné par la comédie d’observation du comédien Jerry Seinfeld et sa capacité à trouver l’extraordinaire dans le trivial, il. imagine dans le respect La mauvaise aventure de Jeremy (2003-2005).

Lire Aussi :  «The Crown», le livre qu’il faut livre avant de voir la saison 5

Succès phénoménal depuis 2015 Arabe du futur Un peu éclipsé par ces premières œuvres, qui seront redécouvertes grâce au Grand Prix. Riyad Sattouf lui-même, qui a récemment fondé sa propre maison d’édition Les Livres du Futur, a de grands projets et projets, à savoir la réédition de ses premiers ouvrages, dont Pipit Farlooz (2004-2006), une de ses œuvres préférées.

Échecs et critiques

Comme tout artiste à succès, Suttoof a subi des échecs cuisants, comme son film Jack au royaume des filles (2014). un de ses livres Ma circoncision (2004), sur la circoncision des adolescents, a été quasiment interdite par la Children’s Publications Regulatory Commission. Il a depuis été retiré de la vente pour éviter le parasitisme Arabe du futuroù il raconte la même histoire.

Souvent salué par la presse et le public, son travail d’observation ne fait pas toujours l’unanimité. Sa vision du monde ironique et détachée, qui pourrait être perçue comme du mépris, a souvent été critiquée. planches Retour au collège (2007), l’histoire immersive d’un des meilleurs dessinateurs de fac de France, mettant en scène son personnage fantasmant sur les écoliers, a également été discuté.

Maître des récits d’inspiration autobiographique, Riyad Sattouf n’a pas encore montré toute l’étendue de sa palette artistique. Le dessinateur n’a jamais publié d’histoires de science-fiction, genre qu’il affectionne particulièrement. Pour l’instant, ses projets ne se sont pas concrétisés, et il a entre-temps trouvé des voies d’approche, observant notre monde comme d’une autre dimension.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button